LES ILES
PARACELS & SPRATLYS
APPARTIENNENT AU VIETNAM

Déjà 0 signatures

Besoin de 68 pour atteindre 15 900.

Pétition

Les îles Paracels appartiennent au Vietnam

A l’attention:

– Des dirigeants d’AUKUS et du Quad
– Du Secrétaire Général des Nations Unies, António Guterres
– Du Secrétaire Général de la Cour Permanente d’Arbitrage, Marcin Czepelak

Le 19 janvier 2024 marque le 50ème anniversaire de l’invasion militaire de la République Populaire de Chine des îles Paracels appartenant au Vietnam. Cette occupation illégale n’a jamais été reconnue par la communauté internationale ni acceptée par le peuple vietnamien.

L’archipel des Paracels (quần đảo Hoàng Sa), situé au large de la côte est du Vietnam, était régulièrement visité par des pêcheurs et des expéditions officielles durant la dynastie des Nguyễn qui revendiquait ces îles.

Au début du XXe siècle, les Paracels étaient occupées par la France, alors puissance coloniale au Vietnam. Lors de la conférence de San Francisco sur le traité de paix avec le Japon en 1951, les représentants de l’État du Vietnam ont réaffirmé la souveraineté du Vietnam sur les Paracels. En 1955, la République du Vietnam stationna des troupes sur l’île de Pattle, la plus grande île du groupe Croissant dans les Paracels, en reconnaissance de ses revendications territoriales.

Le 19 janvier 1974, les forces militaires de la République Populaire de Chine attaquèrent la garnison vietnamienne et lors de la bataille navale qui s’ensuivit, 74 soldats et marins vietnamiens perdirent la vie. La République du Vietnam protesta officiellement auprès des Nations Unies, mais la Chine utilisa son veto au Conseil de Sécurité de l’ONU pour bloquer tout débat.

Nous affirmons par la présente que:

  1. La République populaire de Chine a violé le droit international en s’emparant des îles Paracels du Vietnam. En vertu de la Charte des Nations Unies, tous les États membres doivent résoudre leurs différends pacifiquement et la force ne peut pas être utilisée pour changer les frontières.
  2. L’occupation illégale continue de la Chine des îles Paracels constitue une menace pour la paix internationale, pour la liberté de navigation et pour les pêcheurs vietnamiens. Ces dernières années, Pékin a utilisé son occupation militaire des Paracels pour harceler les pêcheurs vietnamiens et justifier ses revendications extravagantes sur la mer de Chine méridionale.
  3. Le gouvernement actuel du Vietnam doit prendre des mesures concrètes pour affirmer la souveraineté du Vietnam sur les îles Paracels et les eaux adjacentes. Notamment, il doit (i) condamner l’occupation de la Chine lors des réunions de l’ASEAN et de l’Assemblée générale des Nations Unies et (ii) déposer une plainte contre Pékin auprès de la Cour Permanente d’Arbitrage de La Haye.
  4. La communauté internationale peut défendre le droit international en reconnaissant la souveraineté du Vietnam sur les îles Paracels, en discutant de cette question au Conseil de Sécurité des Nations Unies et en demandant à la Chine de cesser de harceler les pêcheurs vietnamiens qui opèrent dans la zone économique exclusive du Vietnam ou dans les eaux internationales.
  5. Depuis cinq décennies, les Vietnamiens et les défenseurs du droit international ont dénoncé l’invasion illégale de la Chine dans les îles Paracels. Nous sommes prêts à le faire pendant encore cinq décennies – jusqu’à ce que les îles Paracels soient réunies avec la mère patrie.

Cordialement,

Signez!

    Faire Passer Le Message

    Facebook
    Twitter
    WhatsApp
    Telegram
    Email

    Les Signatures Notables

    Les Infos